Informations sur la bourse

Responsable : Didier PANFILI

L'appel à candidature à la Bourse Robert de Sorbon 2020-2021 est ouvert (dépôt des candidatures du 5 septembre au 15 octobre inclus).

Logo-Bourse_Robert-de-Sorbon

 

 

 

Public visé

Cette bourse s’adresse aux docteurs en histoire médiévale ayant soutenu leur thèse à l’étranger, depuis trois ans au maximum.

Contenu de la bourse

Cette bourse permettra au lauréat de réaliser un séjour d’un mois, du 1er au 31 mars, au sein du Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, lequel prendra en charge son déplacement aller et retour, son logement à la cité internationale de Paris et lui versera une somme de 1000 euros destinée à couvrir les frais courants du séjour. En outre, le lauréat obtiendra le statut de membre associé du Laboratoire pendant trois ans.

Obligations

À son arrivée, le lauréat donnera une conférence publique destinée à faire connaître ses travaux. Cette conférence donne lieu à une publication en ligne sur le site du LaMOP.

Calendrier

Publication de l’appel : 9 septembre 2020
Clôture de l’appel : 15 octobre 2020
Publication des résultats : novembre 2020

Composition du jury

La composition du jury est revue chaque année par le Conseil de Laboratoire du LaMOP. Ce jury comprend 8 membres :

- un président, choisi parmi le groupe de direction du LaMOP
- un secrétaire, choisi au sein du conseil de Laboratoire du LaMOP
- deux membres du LaMOP, titulaires ou émérites
- deux extérieurs, chercheurs ou enseignants-chercheurs
- un acteur de la conservation du patrimoine (Archives nationales de France, Bibliothèque nationale de France…).

Pièces à fournir 

- Déclaration de candidature au format PDF (467Ko)
- Curriculum vitae
- Lettre de motivation en français, dans laquelle le candidat présentera les axes de ses recherches, la manière dont ceux-ci peuvent s’articuler aux champs et programmes du Laboratoire et les objectifs de son séjour
- Rapport de soutenance et/ou un résumé de la thèse
- Deux publications jugées représentatives publiées ou à paraître.

La procédure de candidature est dématérialisée.

Ces pièces seront adressées, avant le 15 octobre 2020 (23h59 heure de Paris), sous format pdf, dans cet ordre et au sein d’un seul et même fichier, au secrétariat de la bourse : bourselamop@univ-paris1.fr.

Lauréats

  • Riccardo Berardi (2019)

    2020 RBerardi

     

     

     

    Riccardo Berardi est le lauréat de la bourse du LaMOP Robert de Sorbon l'année 2019.

    De nationalité italienne, Riccardo Berardi a poursuivi ses études à l’université de Calabre où il a obtenu sa licence d’histoire (2010), son Master 2 (2012). Il a décroché en 2015 le concours (équivalent de l’agrégation) lui permettant d’enseigner en lycée en Italie, ce qu’il fait depuis cette date ; il est par ailleurs chargé de cours à l’université de Calabre depuis 2016 où il a déjà effectué plusieurs dizaines d’heures d’enseignement d’histoire du Moyen Âge ainsi que de paléographie latine.

    Sa thèse, réalisée en cinq ans et rédigée en italien, s’intitule (en français) Féodalité laïque et seigneurie ecclésiastique en Italie du Sud au Moyen Âge : la Calabre des Normands à la guerre des Vêpres (1040-1282).

  • Albert Reixach Sala (2018)

    2018_csm_areixach_sala_albert

     

     

     

    Albert REIXACH SALA, lauréat de la Bourse Robert de SORBON 2018

    Albert Reixach Sala est chercheur et ingénieur de recherche à l’université de Gérone. Entre 2010 et 2014 il a été boursier pré-doctoral du Consejo Superior de Investigaciones Científicas – Institution Milà i Fontanals, Barcelone. Sa thèse, soutenue en 2015, est consacrée à la municipalité et les élites locales dans la Catalogne du bas Moyen Âge à partir du cas de la ville de Gérone (1345-1445). Sa recherche actuelle porte sur la mobilité sociale, spécialement dans le cadre des cours et des hôtels de la famille royale et des hauts échelons de l’administration. Son projet vise à mieux connaître le rôle joué par ces agents qui se trouvaient à mi-chemin entre la cour et les groupes de pouvoir locaux et, de plus, à comparer le cas de la Couronne d’Aragon avec les processus politiques qui opéraient au sein de la monarchie française et dans d’autres espaces européens à la fin du Moyen Âge.

  • Frans Camphuijsen (2017)

    2017_s200_frans.camphuijsen

     

     

     

    Frans CAMPHUIJSEN, lauréat de la Bourse Robert de SORBON 2017

    Frans CAMPUIJSEN, docteur de l'université d'Amsterdam depuis janvier 2017, s'intéresse au développement des tribunaux dans l’Europe du Nord-Ouest au Bas Moyen Âge (il a en particulier mené dans sa thèse une recherche comparative entre la cour communale de la ville d’Utrecht, la cour ecclésiastique de l’archevêque de York et le Parlement de Paris). Il présentera ses travaux le mardi 13 mars 2018 à partir de 17 heures en salle Perroy.

  • Carolina Obradors Suazo (2016)

    2016_carolina_obradors_bourse

     

     

    Carolina OBRADORS SUAZO, lauréate de la Bourse Robert de SORBON 2016

    Après des études d’Histoire à l’Université de Barcelone, Carolina Obradors a réalisé son doctorat à l’Institut Universitaire Européen de Florence, où elle a soutenu sa thèse en juillet 2015. Son travail de doctorat, intitulé Immigration and Integration in a Mediterranean City : The Making of the Citizen in Fifteenth-Century Barcelona et dirigé par le Prof. Luca Molà, a porté sur les normes et expériences qui déterminaient l’appartenance urbaine à Barcelone à la fin du Moyen Âge. La richesse des sources barcelonaises a permis d’enrichir une longue tradition d’études sur la citoyenneté médiévale, plus particulièrement en mettant l’accent sur les liens entre les intérêts institutionnels et les pratiques quotidiennes qui faisaient le citoyen et déterminaient donc les processus d’identification urbaine. Membre depuis des années des projets de recherche sur la Méditerranée occidentale dirigés par Madame la Dr. Roser Salicrú, Carolina Obradors s’intéresse surtout aux liens sociaux de la ville médiévale et cherche à comprendre leur rôle dans les formes, les dynamiques et politiques de la vie urbaine. Plus concrètement, elle initie maintenant un projet qui, en partant d’un cas barcelonais, nous permettra de mieux connaître le poids des liens de famille dans l’expérience urbaine du Bas Moyen Âge.

    Elle a donné une conférence au LaMOP afin de présenter ses travaux le mardi 7 mars 2017.

  • Isabella Bolognese (2015)

    2015_Isabelle_Bolognese_bourse

     

     

    Madame Isabella BOLOGNESE - Lauréate de la Bourse Robert de Sorbon 2015

    Formée à l’Université d’Adelaïde (Australie), Madame Isabella Bolognese a poursuivi ses études d’Histoire à l’Université de Leeds (Royaume Uni), où elle a soutenu son doctorat en 2014. Sa thèse, sous la direction du Prof. Graham Loud, porte sur le monastère de Montevergine, dans la région du Bénévent en Italie - The monastery of Montevirgine : Its Foundation and Early development (1118-1210). Elle collabore actuellement au programme ERC « Italian Voices - Oral Culture, Manuscript and Print in Early Modern Italy, 1450-1700 », du Prof. Brian Richardson. Ses propres axes de recherches portent sur la question de l’identité monastique, qu’elle tente d’approcher notamment au travers des conflits à l’intérieur des communautés monastiques. Pour plus d’information, voir sa page personnelle.

    Elle a donné une conférence au LaMOP afin de présenter ses travaux le mardi 8 mars 2016.

  • Maria Amélia Álvaro de Campos (2014)

    2014_maria_campos_bourse

     

     

     

    Madame Maria Amélia Álvaro de CAMPOS - Lauréate de la Bourse Robert de Sorbon 2014

    Conférence de la lauréate : CAMPOS Maria Amélia Álvaro de, Les communautés ecclésiastiques des collégiales paroissiales de Coimbra (XIIIe-XVe siècles). Conférence prononcée le 3 mars 2015, en Sorbonne, Paris, LAMOP, 2015.

    Pour en savoir plus, voir sa page personnelle.